vendredi 2 novembre 2012

Une auteure que j'ai tardé à découvrir... avec regret

Encore une fois, l'envie de vous faire un billet "spécial auteur". La dernière fois que j'en ai fait un, je vous avais parlé de celle qui fut longtemps mon auteure préférée et elle compétitionne maintenant avec celle que je vais vous présenter aujourd'hui, bien qu'elles aient deux styles différents. 
Alors, je vous parlerai de Dominique Demers que j'ai peu lu, mais dont j'ai beaucoup aimé les lectures faites puisque ces lectures m'ont fait regretter d'avoir tarder à lire une oeuvre de cette auteure. Et bien qu'elle soit née en Ontario, à Hawkesbury, le 23 novembre (tiens, je publie alors que je ne savais pas que ça allait être sa fête prochainement!) 1956, on la considère dans la littérature québécoise puisqu'elle demeure depuis plusieurs années au Québec où elle a fait des études en littérature et en enseignement.  Pour son oeuvre et son engagement communautaire, elle a reçu en 2003 le Prix d'honneur de la Faculté des lettres et communications de l'Université du Québec à Montréal, ayant entre autres colaboré aux magazines L'actualité et Châtelaine, et créé le premier cours à distance en littérature jeunesse pour la Télé-Université. De plus, dès 1997, le titre d'ambassadrice lui a été décernée par l'Université de Sherbrooke où elle a fait son doctorat avec une thèse sur la représentation et la mythification de l'enfance dans la littérature jeunesse du 17e siècle à aujourd'hui

Son premier roman, qu'elle ne voyait que comme une brève expérience littéraire, Valentine Picottée est publié en 1991, et verra des suites naître puisqu'il remporte la mention du roman le plus populaire du livre pour enfants. Elle abandonnera le journalisme afin de se consacrer à l'écriture, pour le plus grand plaisir des lecteurs qui l'adopteront.

Ensuite, mademoiselle Charlotte naît en 1994 avec La nouvelle maîtresse qui obtient en France le Prix littéraire Tatoulu décerné par les écoliers. La saga de Mlle Charlotte, que je n'ai pas lu, compte 7 tomes et conduira à l'adaptation cinématographique La Mystérieuse mademoiselle C. en 2002, adapté des deux premiers romans de la saga et scénarisée par l'auteure, que j'ai eu le plaisir de voir et d'apprécier. Également, en 2004, une suite naît avec L'incomparable mademoiselle C.

Petit retour en 1992 pour vous parler d'une saga que j'ai trop tardé à lire. Elle écrit Un hiver de tourmente où elle s'inspire de sa vie, tandis que les deux autres volets ne le sont pas. Et les aventures de Marie-Lune plaisent tellement qu'elles sont réunies en un tome, destiné aux adultes, Marie-Tempête, que j'ai lu il y a deux ou trois ans je crois (ne me frappez pas) après avoir lu Là où la mer commence puisque je ne voulais pas commencer par l'oeuvre adulte qui me semblait la plus célèbre par peur d'être déçue. Et je dois avouer que ma peur était infondée puisque j'étais contente d'apprendre qu'il y avait une suite à la trilogie: Pour rallumer les étoiles (2006) qui m'a également fait vibrer. Mon seul regret: les avoir empruntés au lieu de les acheter! Mais bon, il était difficile de trouver les vieilles éditions puisque je ne trouvais pas l'intégrale et seulement les deuxième et troisième tome, mais on voit de nouvelles apparaître, ce qui devrait permettre de les trouver plus aisément. D'ailleurs, voici ce que je disais de Marie-Tempête:
Version pour adultes regroupant les 3 tomes jeunesse mettant en vedette Marie-Lune, j'ai adoré ce livre que je qualifierais de grandiose, sublime, gigantesque et de tous les qualificatifs positifs qui existent! Oui, oui, tous les mots positifs doivent sans doute s'y rattacher. Malgré une lecture très facile puisqu'on en tourne les pages à une vitesse fulgurante et qu'on ne peut pas le lâcher - ou qu'on le lâche avec regret- il faut se dire que l'écriture est très mature. Chaque page pourrait contenir une citation; je m'en suis fait une liste d'une quinzaine et cela n'a été qu'une minime sélection et à chaque fois, je me demandais où la commencer et où l'arrêter tellement j'étais subjuguée par les mots. Même si c'est l'histoire d'une adolescente, Dominique Demers nous bouleverse et rend saisissante son histoire. J'ai rarement passé par toute la gamme d'émotions lors d'une lecture et ce fut le cas dans ce roman et je le dis sans gêne, les larmes ont coulé à quelques reprises! Chaque passage est teinté de tant de réalisme et les mots sont si poétiques qu'on ressent aisément les émotions. J'avais emprunté ce livre et je ne regretterais pas de le réemprunter, voire même d'aller me le procurer à la librairie la plus près même s'il est déjà lu! Et pour ceux qui l'ignoreraient, il y a une suite -Pour rallumer les étoiles - qui est également très bien écrite. Il faut ABSOLUMENT que les lecteurs de ce monde découvrent les tempêtes de Marie-Lune! à recommander, encore et encore.
Et voici, un petit extrait pour vous convaincre de la beauté de sa plume, espéreant avoir choisi un extrait du premier tome :
Les grands arbres n’ont pas peur des tempêtes. De la neige, de la pluie, de la grêle. Ils se tiennent droit dans le vent. Hauts et puissants. Leurs longs bras ploient sans craquer. Ils dansent, eux, dans la tourmente. Leurs gestes sont souples. On sent qu’ils sont résistants.
Les grands sapins ne tombent pas. Ils attendent d’être vieux. Secs et usés. Des centaines d’années. Et jusqu’à la fin, ils restent droits.
Ensuite, je vous parle de Maïna qui est en cours d'adaptation. Pour Marie-Tempête, ce fut un téléfilm Un hiver de tourmente. Je n'ai pas lu Maïna, mais ce que je peux vous dire, c'est que comme pour Marie-Tempête, il existe une intégrale adulte ainsi que deux tomes en jeunesse. Tout comme pour les deux premiers tomes de la saga Marie-Lune, les deux tomes de Maïna ont été finaliste au Prix du gouverneur général qu'elle n'a pas eu. Cependant, elle a pu obtenir le Prix M. Christie pour ceux de Marie-Lune ainsi que pour La mystérieuse bibliothécaire. Et elle a eu, entre autres, le Palmarès Communication-Jeunesse des livres préférés des jeunes a au moins 4 reprises. Et le premier tome de sa dernière trilogie La grande quête de Jacob Jobin: L'élu (qu'elle rédigeait au moment d'apprendre qu'elle était cancéreuse) s'est vu décerné le Prix Québec-Wallonie Bruxelles, le Prix des Univers parallèles et le Prix des lecteurs 15-18 ans Radio-Canada/Centre Fora. Pour ma part, je n'ai lu que le premier tome de cette saga qui me faisait penser à L'histoire sans fin, mais j'ai également le goût de me procurer la suite.

De plus, même si son secteur privilégié est la jeunesse, Dominique Demers écrit également des livres pour adulte, dont son premier fut Le pari en 1999, que je n'ai pas encore lu. Cependant, le premier que j'ai lu de l'auteure est Là où la mer commence, publié en 2001 et qui a été revisité pour une nouvelle édition l'an dernier. Et Dominique dit elle-même que le livre illustré Annabel et la bête est la version jeunesse de ce conte où elle situe l'histoire dans le joli village du Bic au Bas-St-Laurent. Et je crois que le titre jeunesse vous donne une bonne indication de quel conte célèbre est revisité. Et ce n'est pas le seul livre où elle visite quelque chose de connu, puisque dans le livre pour adolescent, Ta voix dans la nuit, on voit l'héroïne qui rêve d'être Cyrano. De plus, Dominique Demers a rédigé, grâce à son âme pédagogue qui ne la quitte pas, Au bonheur de lire.

Voilà, j'espère vous avoir donné le goût d'en découvrir plus sur cette auteure en la lisant. Les informations proviennent entre autres de son site Internet et de wikipédia.

Et voici sa bibliographie (incomplète).

Alexis
Valentine picotée - Alexis 1 Toto la brute - Alexis 2 Marie la chipie - Alexis 3 Roméo Lebeau - Alexis 4 
Léon Maigrichon - Alexis 5 Alexa Gougougaga - Alexis 6 Macaroni en folie - Alexis 7 Valentine picotée
mademoiselle Charlotte
Nouvelle Maîtresse Mystérieuse Bibliothécaire bien curieuse factrice drôle de ministre 
Étonnante Concierge Fabuleuse entraîneuse gouvernante épatante Nouvelle Maîtresse 
Marie-Lune
hiver de tourmente Grands sapins ne meurent pas Ils dansent dans la tempête   Marie-Tempête   
 Pour rallumer les étoiles - 1 Pour rallumer les étoiles - 2   Pour rallumer les étoiles
Un hiver de tourmente grands sapins ne meurent pas Ils dansent dans la tempête   Marie-Tempête
Maïna
 Maïna Tome 1 - L'Appel des loups Maïna Tome 2 - Au pays de Natak   Maïna
La grande quête de Jacob Jobin
Grande Quête de Jacob Jobin - Tome 1 Grande Quête de Jacob Jobin - Tome 2 - Les Trois Vœux  Grande Quête de Jacob Jobin - Tome 3 
Adulte
Pari Là où la mer commence  Au bonheur de lire 
Quelques livres jeunesse
 Ta voix dans la nuit Poucet - Le chien secret de Poucet Poucet - Poucet, le cœur en miettes Le secret des dragons - Le secret des dragons Illustrés par Stéphane Poulin - Annabel et la bête
Pour rire - Pétunia princesse des pets Illustrés par Stéphane Poulin - Vieux Thomas et la petite fée Illustrés par Stéphane Poulin - L'oiseau des sables Illustrés par Gabrielle Grimard - Aujourd'hui peut-être Vérité sur les Vraies princesses
Petit Poilu - Le secret de Petit Poilu Imagine - Tous les soirs du monde Oupilaille - Oupilaille et le vélo rouge Rat de bibliothèque - Le monde des GRANDS

6 commentaires:

  1. Personnellement, je l'ai découverte lorsque j'étais assez jeune et je ne l'ai pas lâchée (je l'ai même vu déguisée en Mademoiselle Charlotte à ma biblio !^^). J'adore Dominique Demers !

    RépondreSupprimer
  2. Comme toi, j'ai découvert cette auteure sur le tard. Malgré tout, je la lis principalement pour ses titres jeunesse, n'ayant pas encore lu Le pari. Je l'ai découverte avec Mlle C, je crois. C'était avant la sortie du film. La Nouvelle Maitresse est un livre que je prends plaisir à redécouvrir assez fréquemment, l'ayant lu a quelques occasion à certains de mes élèves.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai lu le premier tome de sa saga La Grande Quête de Jacob Jobin, j'avais bien aimé!

    RépondreSupprimer

Une petite trace de votre passage me fera chaud au coeur :)

Membres, bienvenue!